Recevoir la newsletter

Chemins – Michèle Lesbre

Chemins Michèle Lesbre
Chemins – Michèle Lesbre
Sabine Wespieser Editeur, 2015, 144 pages


Un homme assis sous un réverbère rappelle à la narratrice son père qu’il s’agisse de la silhouette ou encore du livre qui absorbe l’étranger. Elle se souvient de son enfance et de ce père méconnu.
Alors que des amis lui ont proposé d’occuper leur nouvelle maison, elle s’engage dans un double voyage.

Le texte alterne les scènes d’aujourd’hui avec celles de l’enfance ; c’est joliment raconté même si le rythme lent instaure parfois un certain ennui. C’est qu’il ne se passe pas grand-chose au fil de l’eau et des souvenirs. Mais l’écriture est gracieuse et on y revient toujours ; simple et évocatrice, elle nous embarque.

Les souvenirs ne sont pas tous agréables mais on ne peut s’empêcher de remarquer la douceur qui repose entre les lignes, une invitation à la vie sans contrainte, au gré d’un canal et des écluses qui le ponctuent.


La fin, très belle et émouvante, confirme le lecteur qu’il a bien fait de suivre ces chemins. Un livre à lire au soleil, dans la nature, pour retrouver la luminosité qui émane de ce roman.